Actualités en régions

La DDFE publie une enquête sur le harcèlement de rue dans l’agglomération tourangelle

2 septembre 2016

Le harcèlement de rue est un phénomène souvent minimisé et c’est pourtant le quotidien de beaucoup de femmes. La Délégation aux Droits des Femmes et à l’Égalité d’Indre-et-Loire (DDFE 37) a porté un projet sur le harcèlement de rue afin de mettre en lumière les différences qui existent entre les femmes et les hommes dans les espaces publics. La quasi totalité des femmes interrogées dans l’enquête sont victimes de harcèlement et souhaitent voir plus d’actions menées pour lutter contre ce phénomène. Une parole qui s’est formalisée dans un plan d’actions programmées pour le 2nd semestre 2016 et en 2017.

L’enquête, réalisée sous la direction de Nadine Lorin, Déléguée Départementale aux Droits des Femmes et à l’Égalité, a permis d’interroger 268 femmes âgées de 18 à 40 ans (quartiers de la politique de la ville et hors quartiers).
Si les plus jeunes femmes sont fortement ciblées, toutes les catégories d’âge subissent le harcèlement de rue, sous des formes diverses et répétées : être déshabillée du regard, être insultée ou suivie, subir un contact physique, être victime d’exhibition publique...
Ce phénomène a des conséquences visibles sur la place des femmes dans l’espace public, puisque 34% disent éviter de sortir seules et programment leurs sorties, et 15% réduisent leurs déplacements et leurs sorties.
Il est à noter que les femmes vivant dans un quartier prioritaire se sentent moins en sécurité, de jour comme de nuit, que les femmes vivant à Tours (hors quartier) ou en dehors de Tours.

Suite à cet enquête, un plan d’actions construit à partir des propositions des femmes interrogées est proposé localement pour une mise en place à partir du second semestre 2016 : présenter l’étude dans les CLSPD, informer le public dans les quartiers notamment dans les conseil citoyens, créer des campagnes publicitaires au sein du réseau Fil Bleu de l’agglomération tourangelle, sensibiliser les acteurs et les jeunes, etc.
À savoir également : la ville de Tours et Kéolis informeront les acteurs de la gestion urbaine sur les questions d’éclairage public, dans le cadre de leurs engagements pris lors de la signature du protocole départemental de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes.

Télécharger l’étude sur le site de la préfecture d’Indre-et-Loire : Le harcèlement de rue dans l’agglomération tourangelle (avril 2016, 29 pages, PDF)

Des ressources pour agir dans les territoires