Jargonnette (lexique)

Ce lexique est issu du glossaire en ligne sur le site du CGET.

P


PDU

Plan de Déplacement Urbain

Plan de rationalisation de l’organisation des transports, de la circulation et du stationnement.

Créés par la Loi d’orientation sur les transports intérieurs (LOTI) du 30 décembre 1982 La loi Solidarité et renouvellement urbain (SRU) du 13 décembre 2000 a modifié les PDU afin de les articuler plus fortement avec les documents d’urbanisme.


PEL

Projet Éducatif Local

Dispositif qui vise à mettre en œuvre une démarche éducative en direction des enfants et des jeunes de 6 à 18 ans sur l’ensemble des temps périscolaires et extrascolaires en prenant acte du caractère partagé de la fonction éducative (parents, institutions, associations). Il permet la réunion et la concertation de l’ensemble des acteurs éducatifs publics et associatifs dans le but d’aménager, d’équilibrer, de rendre cohérents les moyens et les actions en direction des enfants et des jeunes d’un territoire.


PIMMS

Point d’Information et de Médiation Multi-Services

« Guichet unique » au service des usagers des quartiers en difficulté. C’est une plate-forme d’accueil, d’information et d’orientation de proximité dans les quartiers. Missions principales : l’accès au droit, l’aide aux démarches administratives et sociales, le développement d’actions liées aux capacités d’insertion mais aussi l’orientation et l’accompagnement des entreprises en ZFU, la rédaction de recours gracieux ou de recours auprès des tribunaux, la saisie d’autorités compétentes...


PLIE

Plan Local pluriannuel pour l’Insertion et l’Emploi

Inscrit dans la loi de lutte contre les exclusions, le PLIE est un dispositif associatif, financé par une ou plusieurs communes, et par le Fonds social européen et dont le but est d’aider les personnes en grande difficulté sociale et professionnelle à s’insérer dans le monde du travail.


PNAE

Plan National d’Action pour l’Emploi

Rédigé par chaque Etat membre de l’UE en partenariat avec tous les acteurs nationaux ayant compétence en la matière, le Plan national d’action pour l’emploi définit les axes prioritaires des politiques de l’emploi et du marché du travail, permettant de servir la réalisation d’objectifs répondant aux défis principaux que doit relever l’économie du pays concerné.


PNRQAD

Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés

Dispositif qui vise à engager les actions nécessaires à une requalification globale de quartiers anciens et dégradés tout en favorisant la mixité sociale, en recherchant un équilibre entre habitat et activités et en améliorant la performance énergétique des bâtiments. Il concerne les quartiers, dont la liste est fixée par décret, présentant soit une concentration élevée d’habitat indigne et une situation économique et sociale des habitants particulièrement difficile, soit une part élevée d’habitat dégradé vacant et un déséquilibre important entre l’offre et la demande de logements. Instauré par la loi du 25 mars 2009 de mobilisation pour le logement et de lutte contre l’exclusion.


PNRU

Programme National de Rénovation Urbaine

Le Programme national de rénovation urbaine (PNRU) fait suite à la loi du d’orientation et de programmation du 1er août 2003 sur la ville et la rénovation urbaine. Il prévoit une offre nouvelle de 250 000 logements locatifs sociaux, la réhabilitation de 400 000 logements locatifs sociaux, la démolition de 250 000 logements ainsi que des équipements publics et des aménagements urbains pour la période 2004-2011. Il concerne des quartiers fortement dégradés en ZUS ou présentant des caractéristiques similaires (article 6). Au 1er avril 2007, 253 dossiers, soit 428 quartiers, ont été validés par l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru), chargée de mettre en œuvre le PNRU. L’enveloppe globale du programme s’élève à 11,8 milliards d’euros pour 2004-2013. Les crédits consacrés par l’Etat à la mise en œuvre du programme ouverts par les lois de finances entre 2004 et 2008 sont fixés à 2,5 milliards d’euros, aucune dotation annuelle au cours de cette période ne pouvant être inférieure à 465 millions d’euros.


Politique de la Ville

La politique de la ville, née au début des années quatre-vingts en réponse aux émeutes des banlieues lyonnaises, a pour ambition de réduire les inégalités sociales et les écarts de développement entre les territoires et de traiter les effets comme les causes de la dégradation des conditions de vie dans les quartiers défavorisés. Elle est caractérisée par une approche globale des problèmes, ne dissociant pas les volets urbain, économique et social. Elle repose sur un partenariat entre l’Etat, les collectivités locales et leurs partenaires (bailleurs sociaux, milieux économiques, CAF, associations...) et s’appuie sur une géographie prioritaire. L’intervention de l’Etat en faveur des quartiers en difficulté et de leurs habitants a été centrée sur cinq champs prioritaires par le Comité interministériel des villes du 9 mars 2006 : l’accès à l’emploi et le développement économique ; l’amélioration de l’habitat et du cadre de vie ; la réussite éducative et l’égalité des chances ; la citoyenneté et la prévention de la délinquance ; la prévention et l’accès à la santé.


PRE

Programme de Réussite Éducative

Lancé par Jean-Louis Borloo fin août 2005, ministre de l’Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement, le programme de réussite éducative, inscrit dans la loi de cohésion sociale, apporte aux enfants et adolescents en difficulté, ainsi qu’à leurs familles, un accompagnement ciblé et sur mesure. Le programme de réussite éducative (PRE) a pour objectif de rendre effective l’égalité des chances pour les enfants et les adolescents des quartiers défavorisés.


Programme « Compétitivité régionale et Emploi »

Ces programmes ont succédé en 2007 aux anciens programmes dits « Objectif 2 ». Ils définissent les priorités et les modalités d’intervention du Feder au niveau régional en France métropolitaine. Gérés et animés par la préfecture de région (à l’exception de l’Alsace où cette responsabilité a été déléguée au Conseil régional) en partenariat avec les collectivités territoriales, ils comportent sous des formes variables selon les régions une composante urbaine s’inspirant des anciens PIC Urban. Les 22 programmes strictement régionaux sont complétés par 4 programmes inter-régionaux (Massif Central, Alpes, Loire et Rhône) et par un programme national d’assistance technique.

0 | 10

Des ressources pour agir dans les territoires